Infos SSL et sécurité réseaux

Archive mensuelles: décembre 2014

Vulnerabilty disclosure – The Infinitely Delegating Name Servers (iDNS) Attack

The French Network and Information Security Agency (ANSSI) identified a critical vulnerability in the three major open-source DNS recursive nameservers : BIND, Unbound and PowerDNS Recursor.

This vulnerability allows attackers to perform denial of service attacks against the vulnerable implementations or to take advantage of the vulnerable implementations to perform distributed denial of service attacks against third parties, with a significant packet amplification factor.

All unpatched versions of the affected software are vulnerable. The patched versions are BIND 9.9.6-P1, BIND 9.10.1-P1, Unbound 1.5.1 and PowerDNS Recursor 3.6.2. No workaround exists to avoid the risk altogether. However, some workarounds might exist for Unbound and PowerDNS recursor deployments to lower the probability of exploitation or the availability impact.

The ANSSI recommends network operators to update their DNS software as soon as possible.

For more information, the interested reader may read our executive summary, its technical appendix and the various security advisories that were published by the vendors : ISC, NlNet Labs, PowerDNS

PDF - 56.7 kb
The Infinitely Delegating Name Servers (iDNS) Attack
PDF – 56.7 kb
PDF - 121.2 kb
iDNS Attack – Technical review
PDF – 121.2 kb

Powered by WPeMatico

Vulnérabilité DNS critique : attaque en déni de service par récursion infinie affectant BIND, Unbound et PowerDNS Recursor

L’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a identifié une vulnerabilité dans les trois principaux serveurs DNS libres offrant le service de résolution récursive : BIND, Unbound et PowerDNS Recursor.

Cette vulnérabilité peut être exploitée pour effectuer des dénis de service des infrastructures DNS elles-mêmes, ainsi qu’être employée pour effectuer des attaques en dénis de service distribuées contre des tiers, avec une amplification de paquets significative.

Toutes les versions de ces logiciels sont affectées. Les versions non-vulnérables sont BIND 9.9.6-P1, BIND 9.10.1-P1, Unbound 1.5.1 et PowerDNS Recursor 3.6.2.
Aucune technique de contournement (« workaround ») n’existe, permettant de totalement éviter le risque. Des techniques permettent cependant, pour Unbound et PowerDNS Recursor, de limiter la vraisemblance ou l’impact de cette attaque.

L’ANSSI encourage donc les opérateurs à appliquer les mesures correctives dans les meilleurs délais.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à vous référer au document de synthèse et à son annexe technique disponibles ci-dessous, ainsi qu’aux différents bulletins d’alertes publiés par : ISC, NlNet Labs, PowerDNS

PDF - 59.8 ko
Attaque par délégations DNS infinies « iDNS Attack »
PDF – 59.8 ko
PDF - 121.2 ko
iDNS Attack – Technical review
PDF – 121.2 ko

Powered by WPeMatico